techredac
 

Trees for cars - l'application mobile créée par un SDF - vidéo


Rédigé le Vendredi 3 Janvier 2014 à 10:31
Andrée Navarro


Un SDF new-yorkais a réussi à créer une application mobile baptisée Trees for cars, grâce à un inconnu croisé dans une rue de la Grande Pomme.
permet d'organiser des co-voiturages afin de limiter la circulation.


Trees for cars
Trees for cars
C'est l'histoire de Léo Grand, qui travaillait dans la grande compagnie d'assurances américaine MetLife. En 2011, il perd son travail, puis son appartement à Manhattan. Sans ressources, il est condamné à survivre dans la rue, en faisant la manche. Jusqu'au jour où Patrick McConlogue - un programmateur informatique de 23 ans - va bouleverser sa vie. En août 2013, il lui propose soit un billet de 100 dollars, soit des cours de programmation informatique qu'il s'engage à lui donner.
Leo Grand choisit les cours et durant 4 mois, Patrick McConlogue lui enseigne son métier tous les matins pendant une heure, à l'aide de trois livres d'occasion trouvés sur Amazon, et d'un ordinateur d'occasion acheté pour son protégé. Les deux hommes travaillent dehors, et le portier de l'hôtel voisin les autorise à rentrer pour recharger leur ordinateur. 16 semaines auront été nécessaires pour concevoir l'application Trees for cars. 65.000 personnes ont suivi le parcours des deux hommes sur leur page Journeyman .

Cette belle histoire intéresse les médias et le SDF est l'invité de l'émission Today sur la chaîne NBC. CNN lui consacre même un reportage.
Leo Grand a réussi à développer son application mobile pour l'environnement et pour limiter la consommation de carburant à New-York... En décembre 2013, l'application «Trees for cars» est disponible pour 0,99 dollar sur iPhone et Android. Elle permet d'organiser des co-voiturages afin de limiter la circulation - et donc l'émission de dioxyde de carbone - dans New York. L'appli inclut un outil de mesure qui calcule combien de CO² n'a pas été relâché dans l'atmosphère de New-York grâce à chaque trajet.

Les fonds récoltés grâce à son application vont permettre à Leo Grand de continuer ses études de programmation.