techredac
 

Souffrez-vous d’infobésité ?


Rédigé le Dimanche 2 Septembre 2012 à 01:28
Andrée Navarro


Si vous n’arrivez plus à écluser les messages qui débordent de votre boîte mail ou à classer le flux d'informations, vous souffrez certainement d'infobésité. Mais surtout ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas tout seul(e).


L'infobésité
L'infobésité
En anglais on appelle ce syndrome «information overload». En français, l'infobésité ou «la pathologie de la surcharge informationnelle», comme l’explique Caroline Sauvajol-Rialland, maître de conférence à l'Université Catholique de Louvain et à Sciences Po Paris.


Selon cette chercheuse «C'est une vrai souffrance. Cela met les personnes en situation d'angoisse constante, d'inquiétude, de frustration parce qu'elles n'arrivent pas à suivre ce flot continu, qui, du coup, entraîne un sentiment d'impuissance et un fort stress». Et elle poursuit «Nous sommes à la fois des récepteurs et des utilisateurs d'information, mais également des émetteurs d'information, donc à la fois les premières victimes de cette surcharge, mais aussi les principaux acteurs ».


Caroline Sauvajol-Rialland cite deux formes de mail en pleine expansion: «le mail parapluie, je me protège, et le mail de visibilité, je suis le plus beau, le plus fort et j'ai obtenu cela».


Quant à Thierry Venin, chercheur au CNRS, il observe que «l'urgence succède à l'urgence». «Dès qu'on a reçu un mail, il faut y répondre sinon celui qui vous l'a adressé vous appelle en vous disant tu n'as pas reçu mon mail?. Une minute de libre? Vite, un coup d'œil sur la messagerie pour voir si rien n'est arrivé ! Il y a aussi un côté addictif».


D'autre part, selon une enquête sur le stress au travail, réalisée pour la CFE-CGC, plus de 80% des personnes interrogées estiment que les outils électroniques accroissent les informations à traiter et imposent des temps de réponse toujours plus courts. Neuf cadres sur dix estiment également qu'ils doivent travailler trop vite. Le fait d'être «fréquemment interrompu dans son travail» est le facteur de stress le plus important pour 74% des salariés.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 16:04 Le site en ligne du Grand débat

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure