techredac
 

Santé -bientôt une appli mobile capable de diagnostiquer un mélanome


Rédigé le Jeudi 9 Février 2017 à 00:44
Andrée Navarro


Une application mobile pourra bientôt vous dire si le grain de beauté que vous trouvez suspect est cancéreux ou pas. Les premiers résultats de chercheurs américains sont prometteurs.


Le cancer de la peau, ou mélanome, est une maladie qui se développe à partir de cellules spécialisées de l'épiderme de la peau : les mélanocytes.Malgré les campagnes de sensibilisation aux dangers du soleil, les Américains sont de plus en plus nombreux à être diagnostiqués d’un mélanome. Et beaucoup en meurent.

Des chercheurs de l’université de Stanford, aux États-Unis, viennent de mettre au point un algorithme capable de détecter, parfois mieux que des spécialistes, des mélanomes ou des grains de beauté malins. Leurs travaux viennent d’être publiés dans la revue Nature et offrent une réelle avancée technologique dans le dépistage de cette forme de cancer de la peau très agressive.

Les chercheurs ont utilisé un outil déjà développé par Google, qui permet au moteur de recherche de reconnaître des catégories d’objets. Cette technologie, baptisée « machine learning » a été détournée de son objectif principal pour servir à la médecine. L’algorithme a enregistré plus de bons diagnostics que les dermatologues

Les auteurs de cette étude ont enregistré 130 000 images dans une base de données qui a permis à l’algorithme « d’apprendre » à reconnaître un grain de beauté sain, d’un mélanome ou d’une autre lésion maligne. Pour tester ses possibilités, cet outil a été mis en concurrence avec 21 dermatologues et tous ont passé un test durant lequel ils ont dû classer des images de grain de beauté en fonction de leur diagnostic.Et le résultat est sans appel... la machine semble avoir gagné sur l’homme puisque l’algorithme a enregistré 69,4 % de précision dans ses réponses contre 65,8 % pour les dermatologues.

Ces premiers résultats positifs doivent maintenant être confirmés sur de vrais patients. Ensuite seulement pourra naître une application mobile dédiée, qui aidera les patients à établir un premier diagnostic pour anticiper une visite chez le dermatologue.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 20:11 Doctolib lance sa plateforme de téléconsultation