techredac
 

Reporty - l'application de signalement de délit à Nice


Rédigé le Lundi 15 Janvier 2018 à 18:04
Andrée Navarro


L'application pour smartphone Reporty est actuellement en test à Nice dans le sud de la France. Cet outil destiné aux particuliers permet de transmettre des vidéos en direct à la police. Gain d'efficacité selon la mairie, problème de sécurité selon ses détracteurs.


C’est une première en France...Nice qui compte déjà 2000 caméras de vidéo-surveillance, expérimente depuis aujourd'hui une application pour smartphone baptisée Reporty,. Développée par la société de l'ancien Premier ministre israélien Ehud Barak, Reporty permet à ses utilisateurs d'envoyer en direct à la police les images d'infractions ou d'accidents dont ils pourraient être témoins.

Comment ça marche ? Tout possesseur de smartphone peut transmettre en direct aux autorités les images d'incivilité, d'agression ou d'accident. 2000 personnes ont été sélectionnées pour l'utiliser, pour moitié des agents municipaux, et des volontaires issus de comités de quartier, des voisins vigilants ou encore de la réserve civile et citoyenne. Les appels géolocalisés, vont permettre aux services de police de situer avec précision le lieu d'où ces images ont été tournées. Deux personnes dédiés à la réception de ces images disposent d'un écran sur lequel peuvent s'afficher 8 appels simultanés. La connaissance des utilisateurs de l'application doit ajouter à la qualité de l'information reçues par les services de sécurité.

Pour Benjamin Sontaag, co-fondateur de l'association la Quadrature du Net "Comme tout outil numérique, il faut toujours penser que ce sont aussi et surtout des outils politiques. Là, on voit que le maire de la ville ne se gêne pas d'expliquer à quel point c'est utile pour instaurer la délation dans toute la ville. Je ne nie pas que ça puisse avoir un effet intéressant, ça permet d'avoir des informations précises en cas d'accident ou autre".

Affaire à suivre...