techredac
 

Recherche – bientôt de la "colle" chirurgicale pour refermer les blessures


Rédigé le Lundi 21 Avril 2014 à 14:38
Andrée Navarro


Testée avec succès chez le rat, cette substance à base de nanoparticules pourrait réparer des organes "mous" et donner des cicatrices esthétiques.


Une équipe parisienne de chercheurs, dirigée par Ludwik Leibler et Didier Letourneur, vient de mettre au point une technique de collage qui permet de fermer des blessures profondes en quelques secondes et d'obtenir une cicatrisation esthétique. Ce « collage » a été testé pour réparer un organe difficile à suturer comme le foie ou un cœur battant.

Les résultats des premières expériences réalisées chez le rat viennent d'être publiés sur le site de la revue Angewandte Chemi. Comment ça marche ? Des nanoparticules contenues dans une solution étalée sur des surfaces à coller se lient aux molécules du gel ou du tissu, par un phénomène appelé « adsorption ». Dans le même temps, le gel ou le tissu lie les particules entre elles. Se forment alors des multitudes de connexions entre les deux surfaces. Le processus d'adhésion ne comporte aucune réaction chimique et ne prend que quelques secondes.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 20:11 Doctolib lance sa plateforme de téléconsultation