techredac
 

Recherche - Contrôler le climat avec des lasers - vidéo


Rédigé le Vendredi 25 Avril 2014 à 12:37
Andrée Navarro


Des équipes d'Universités du Centre de la Floride et de l'Arizona pensent qu'il serait possible, grâce aux lasers, de manipuler l'électricité statique qui provoque la condensation de l'eau et les éclairs, afin de faire tomber la pluie.


Pourra-t-on contrôler le climat ?
Pourra-t-on contrôler le climat ?
Des travaux publiés dans la revue Nature Photonics, laissent penser qu'en théorie il serait possible de provoquer des orages. Il suffirait d'utiliser un laser constitué de deux faisceaux : un central et un secondaire. On sait déjà que les lasers peuvent parcourir de grandes distances mais l'utilisation d'un second faisceau permettrait au premier d'aller encore plus loin sans se dissiper.

Selon Matthew Mills du CREOL, le Center for Research and Education in Optics and Lasers "Quand un faisceau laser devient suffisamment intense, il se comporte différemment - il s'effondre sur lui-même". Lorsqu'il est dans les nuages, le laser provoquerait l'apparition d'un plasma. Et toujours selon le scientifique "L'effondrement devient tellement intense que les électrons dans l'oxygène et l'azote de l'air sont arrachés, créant un plasma - une sorte de soupe d'électrons". Ce plasma va alors s'étendre alors que le faisceau faiblit, générant ainsi l'apparition d'un "filament".

Pour Matthew Mills "Comme le filament libère des électrons excités dans son sillage lorsqu’il se déplace, cela provoque artificiellement les conditions nécessaires pour l’apparition de la pluie et des éclairs". (…) "Ce serait génial de trouver une manière détournée de produire un filament arbitrairement long. Il se trouve que si on entoure le filament d’un faisceau creux, en forme de donut, de faible intensité et qu’on le fait avancer doucement vers l’avant, on peut obtenir cette extension arbitraire" (…) "Comme nous pouvons contrôler la longueur du filament avec notre méthode, on pourrait provoquer les conditions requises pour provoquer une averse à distance. Au final, on pourrait contrôler artificiellement la pluie et les éclairs à grande échelle grâce à ces idées".

Ces recherches sont financées par le département américain de la Défense. Les scientifiques ont jusqu'à présent réussi à atteindre les deux mètres de long. Les lasers pourront-ils faire, dans les années à venir, la pluie et le beau temps ? Affaire à suivre...






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 20:11 Doctolib lance sa plateforme de téléconsultation