techredac
 

Plus de 150.000 vidéos d'enfants supprimées par YouTube


Rédigé le Vendredi 1 Décembre 2017 à 20:25
Andrée Navarro


Afin de rassurer ses annonceurs publicitaires, l'américain YouTube a effacé des dizaines de milliers de vidéos d'enfants accompagnés de commentaires à caractère pédophile ou extrêmement déplacés.


Un article paru il y a une semaine dans le quotidien britannique The Times affirme que des publicités pour de grandes marques comme Adidas, Amazon ou Mars n'apparaissent plus sur YouTube à côté de vidéos d'enfants ou d'adolescents, le plus souvent innocemment publiées par les intéressés mais suscitant des commentaires à caractère pédophile de la part d'usagers.
Plusieurs annonceurs auraient décidé de ne plus placer de pubs sur YouTube pour cette même raison, comme le groupe informatique américain HP qui a confirmé "avoir immédiatement demandé à Google de suspendre toute publicité sur YouTube".

YouTube confirme avoir "supprimé plusieurs centaines de comptes et plus de 150.000 vidéos" qui posaient problème. Rappelons que pour la plateforme détenue par Google, la pub numérique représente l'essentiel de ses revenus. YouTube a également interdit la pub sur "plus 2 millions de vidéos et 50.000 chaînes qui s'apparentaient à des contenus familiaux mais qui ne l'étaient pas" et a bloqué "les commentaires pour 625.000 vidéos".

"Nous avons des politiques claires contre les vidéos et les commentaires sur YouTube qui sexualisent ou exploitent les enfants et nous les appliquons de manière drastique à chaque fois que nous sommes alertés sur un tel contenu", a précisé un porte-parole de YouTube.

C'est la deuxième fois cette année que la plateforme est confrontée à ce type de polémique. Un article du Times affirmait au printemps dernier que des pubs étaient placées près de contenus antisémites, incitant à la haine ou faisant l'apologie du terrorisme.