techredac
 

Paris - New York en 57 minutes dès 2030 ?


Rédigé le Vendredi 19 Juillet 2013 à 14:23
Andrée Navarro


Plusieurs entreprises européennes travaillent sur un projet baptisé Lapcat afin de créer un avion hypersonique pouvant embarquer 300 personnes et capablede voyager à une vitesse atteignant Mach 5 à Mach 8.


projet européen Lapcat
projet européen Lapcat
Ce projet européen Lapcat pour Long-Term Advanced Propulsion Concepts and Technologies bénéficie de la contribution de l'ESA , l’Agence spatiale européenne. L'avion baptisé A2 mesure 139 mètres de long et il pourrait voir le jour d'ici à 20 ans, notamment grâce aux avancées technologiques de l'entreprise britannique Reaction Engines, qui travaille sur un concept dérivé des lanceurs spatiaux.

L’A2 serait propulsé grâce à des moteurs alimentés à l'oxygène et à l'hydrogène. Dans l'atmosphère, il utiliserait l'oxygène présent dans l'air, avant de se reposer exclusivement sur des réservoirs embarqués, une fois dans l'espace.

Cependant, un problème reste à résoudre. En effet, ce type de motorisation provoquerait un échauffement de l'air par frottement, pour atteindre près de 1 000 degrés. Pour que l'oxygène réagisse avec l'hydrogène, il faut le refroidir. Reaction Engines travaille donc sur une technologie basée sur de l'hélium liquéfié, capable d'abaisser la température de plus de 1.000 degrés en moins de 0,01 seconde.

L’A2 pourrait voler à une vitesse allant de 6 120 km/h à 9 782 km/h. Pour rappel, la vitesse de croisière du Concorde était de 2.472 km/h. Il sera donc possible de rallier Paris à New York en 57 minutes.


Projet Lapcat





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 20:11 Doctolib lance sa plateforme de téléconsultation