techredac
 

ONOFF - Une carte SIM pour plusieurs numéros mobiles


Rédigé le Vendredi 10 Mars 2017 à 00:51
Andrée Navarro


L'application ONOFF permet d'obtenir autant de numéros qu'on le souhaite sur un seul téléphone et avec une seule carte SIM, pour passer des appels, envoyer des SMS et disposer de messageries vocales personnalisées.


Créée par le Français Taïg Khris, ancien champion du monde de roller, l'application ONOFF propose de multiplier les numéros de téléphone mobile permettant de vous joindre sur un même smartphone, en quelques secondes. Contrairement à Skype, WhatsApp, Viber ou Facebook Messenger, les appels passent par le réseau télécom local. Ils sont donc bien vus par les opérateurs qui partagent les revenus des clients.

Plus clairement l'application permet d'acheter des numéros mobiles virtuels en plus d'un premier numéro relié à une carte SIM. Il est ainsi possible d'avoir un numéro pour la vie privée, un autre pour la vie professionnelles, un numéro anglais ou australien. Chaque numéro peut être activé ou désactivé via l'application, disponible dans de très nombreuses langues sur l'App Store et le Google Play et qui permet également l'envoi différé de SMS.

En France, cinq millions de personnes paient deux numéros mobiles avec des cartes SIM différentes. ONOFF leur propose une solution avec ces numéros virtuels logés dans le Cloud. En cas de panne de batterie, il suffit de se connecter à l'application depuis n'importe quel autre appareil pour être joignable sur son numéro virtuel.

ONOFF caracole en tête de l'App Store dans la catégorie utilitaires en France depuis mai dernier. Cette application a été téléchargée un million de fois. Il est possible d'obtenir un second numéro à partir de 2 ,99 euros par mois. Les appels et SMS ne sont pas facturés. Les appels sont déduits du forfait de la carte SIM. Les appels à l'international sur le réseau ONOFF sont gratuits. Le prix d'un numéro international est de 9,99 euros par mois.







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 10:40 Apple va modifier ses iPhone en Chine