techredac
 

NETmundial de Sao Paulo – au programme la gouvernance d'Internet


Rédigé le Mercredi 23 Avril 2014 à 11:46
Andrée Navarro


Selon Virgilio Almeida, président du NETmundial, le sommet qui démarre ce mercredi 23 avril à Sao Paulo au Brésil, vise à aboutir à "des actions concrètes" en matière de gouvernance internet mondiale.


Dilma Rousseff, la présidente du Brésil accueille ce 23 avril et pour deux jours, le 1er sommet NETmundial, afin d'établir des principes de gouvernance et une feuille de route qui pourraient être enfin validés par tous les acteurs du web. 87 pays sont représentés à Sao Paulo, parmi lesquels des instituts techniques, des acteurs privés et des ONG.

Pour info, hier 22 avril, le Brésil a fait un grand pas en matière de défense de la confidentialité sur le Net. En effet, le Congrès a voté un "Cadre civil" établissant des droits et devoirs pour les pouvoirs publics, les entreprises et les usagers du web. Du jamais vu.. Le gouvernement brésilien parle de « Constitution de l'Internet » car ce texte garantit la liberté d'expression et la protection de la confidentialité des internautes contre toute violation et utilisation de leurs données, passibles désormais de sanctions. Le NETmundial espère concilier les intérêts des pays victimes de l'espionnage de la NSA comme le Brésil, l'Allemagne ou le Mexique, les États contrôlant l'accès et les contenus d'internet comme la Chine, les acteurs privés comme Google et les lanceurs d'alertes comme WikiLeaks.

Le Département d'Etat américain est "enthousiaste" à l'idée de "développer une vision partagée pour un modèle multi-acteurs de la gouvernance d'internet en quête d'un système plus ouvert, participatif et réactif".

Affaire à suivre...