techredac
 

Londres prévoit jusqu'à deux ans de prison pour harcèlement sur le Net


Rédigé le Dimanche 19 Octobre 2014 à 16:43
Andrée Navarro


Au Royaume Uni, selon un projet de loi dévoilé ce dimanche, les personnes coupables de harcèlement sur Internet risqueraient des peines allant jusqu'à deux ans de prison (6 mois actuellement).



Selon Chris Grayling, le secrétaire d’État à la Justice "Il s'agit d'une loi pour combattre la cruauté et marquer notre détermination à prendre position contre les meutes aboyant sur Internet".

Au Royaume-Uni (et ailleurs) des "trolls" d'Internet postent des messages haineux sur les réseaux sociaux et menacent leurs cibles. L'un des derniers exemples est celui des parents d'une enfant disparue en 2007 dans le sud du Portugal et retrouvée morte dans un hôtel de Leicester, qui ont été harcelés sur Twitter.

Toujours selon Chris Grayling "Ces 'trolls' d'Internet sont des lâches qui empoisonnent la vie de la nation. Personne ne tolèrerait que l'on distille un tel venin en personne, donc cela n'a pas non plus sa place sur les réseaux sociaux".