techredac
 

Living Joconde - le programme qui donne vie à Mona Lisa


Rédigé le Mercredi 15 Juillet 2015 à 12:27
Andrée Navarro


Elle regarde de gauche à droite, ferme les yeux, sourit et esquisse même une moue... Non vous ne rêvez pas... C'est l'Institut de l'internet et du multimédia de Paris-La Défense qui a réussi a mettre en mouvement la célèbre Mona Lisa de Léonard de Vinci grâce au programme informatique "Living Joconde" qui comprend la 3D et l'intelligence artificielle.


Une Joconde numérique dotée d'une intelligence artificielle lui permettant d'interagir avec son environnement. C'est Florent Aziosmanoff qui est à l'origine du projet Living Joconde, et c'est bluffant.

Le regard de Mona Lisa, toujours aussi énigmatique,qui semble suivre le visiteur depuis cinq cents ans, est devenu réalité grâce à une équipe d'experts, qui a rendu «vivante» cette Joconde numérique dotée d'une intelligence artificielle qui lui permet d'interagir avec son environnement grâce à des «micro-expressions» et de «légers» mouvements de tête.

Il aura fallu analyser le tableau pour comprendre ce que fut le projet de Léonard de Vinci, tout en tenant compte de la manière dont il résonne aujourd’hui afin de mettre au point le profil psychologique de Mona Lisa, pour lui donner « vie ». Selon Florent Aziosmanoff «Elle n'aime pas trop qu'on s'agite, qu'on se colle à elle. C'est un personnage qui fonctionne avec indépendance».

Le tableau le plus célèbre au monde version numérique a la même taille que l'original. Grâce à un périphérique captant les mouvements et les images habituellement utilisé dans les jeux vidéos, la Joconde «tient compte» de ce qui se passe autour d'elle et réagit, selon son «humeur», explique Jean-Claude Heudin, directeur de l'Institut de l'internet et du multimédia de Paris-La Défense, qui a travaillé sur l'intelligence artificielle et la modélisation du célèbre portrait. «On a essayé de retranscrire la personnalité de Mona Lisa d'après les recherches». La réalisation de ce projet de recherche a pris près d'un an et mobilisé une quarantaine de personnes à l'IIM.

La «Living Joconde» pourra également être portée autour du cou. Un prototype de «bijou connecté» en forme de camée représentant une Mona Lisa animée vient d'être conçu en collaboration avec la maison de joaillerie Mathon. Une application mobile est en cours d'élaboration grâce à laquelle on pourra envoyer des SMS à Mona Lisa.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 20:11 Doctolib lance sa plateforme de téléconsultation