techredac
 

Les ONG vont disposer de leur propre extension


Rédigé le Lundi 27 Mai 2013 à 10:57
Andrée Navarro


Public Internet Registry, l’organisme qui gère déjà le « .org » est candidat à la gestion d’un « .ong ». Son objectif est de créer une labellisation en ligne des organisations non gouvernementales.


« .ong »
« .ong »
A l'occasion de l’ouverture de nouvelles extensions, Public Internet Registry, une association américaine à but non lucratif qui gère le dépôt des noms de domaine en « .org » depuis douze ans a proposé sa candidature pour la gestion d’un « .ong » et d’un « .ngo » (ONG en anglais). 10 millions d’ONG dans le monde seraient concernées par ces extensions.

Selon Brian Cute, directeur général de Public Internet Registry « Dans certains pays, il y a déjà des listes disponibles d’organisations certifiées, de par leur sérieux, leur honnêteté. Dans d’autres, il faudra effectuer des vérifications à partir d’autres documents. Nous avons aussi un réseau important de correspondants qui peuvent nous aider, dans chaque pays, à vérifier la qualité des organisations. »

Public Internet Registry compte également « inclure des services qui vont apporter une vraie valeur ajoutée » comme la création d’un répertoire de toutes les ONG au niveau mondial et local, la création de pages de profil pour chacune d’entre elles et la possibilité de collecter des dons en ligne à partir de ces pages. « La collecte de dons sur Internet n’en est qu’à ses débuts, le phénomène va permettre à des organisations locales d’augmenter leur visibilité », souligne Brian Cute.

Les tarifs de réservation devraient être légèrement supérieurs à ceux du « .org » mais Public Internet Registry souhaite conserver un tarif bas pour les organisations qui ne disposent pas d’importants moyens.

Le système serait opérationnel dès le deuxième semestre 2014, selon le calendrier de l’Icann.