techredac
 

Le groupe AntiSec met en cause le FBI


Rédigé le Mercredi 5 Septembre 2012 à 00:03
Andrée Navarro


Le groupe de hackers AntiSec aurait réussi à dérober 12 millions d'identifiants Apple au FBI, profitant d’une faille de sécurité du système Java de l'un de ses agents. D’après Antisec, ce vol n'aurait d'autre but que de savoir pourquoi ces identifiants se trouvaient dans l'ordinateur de cet agent.


AntiSec
AntiSec
Le groupe AntiSec , proche de la ligne des Anonymous, aurait donc dérobé 12 millions d'identifiants Apple , des UDID (Unique Device Identifier), rattachés à des noms, des numéros de téléphone ou des adresses. L’opération a eu lieu en mars 2012 via une faille de sécurité Java , présente dans l'ordinateur Dell Vostro de Christopher Stangl, agent du FBI et membre d'une unité luttant contre les cyberattaques.


Le groupe de hackers souhaite attirer l'attention du grand public sur les dangers d'un identifiant unique sur lequel sont rattachées de nombreuses informations à caractère personnel. Pour obtenir une réponse, AntiSec a diffusé un million de ces identifiants sur le web.


Pour l’heure Apple et le FBI ne donnent aucune explication.




Dans la même rubrique :
< >