techredac
 

Le "Financial Times" piraté par l'Armée électronique syrienne


Rédigé le Samedi 18 Mai 2013 à 01:49
Andrée Navarro


Le site Internet du Financial Times (FT) a été attaqué hier par "l'Armée électronique syrienne" (SEA), un groupe de pirates informatiques favorables au régime de Bachar El Assad.


Le site du "Financial Times"
Le site du "Financial Times"
Dans un communiqué le quotidien économique Financial Times indique "Plusieurs blogs du FT et des comptes de réseaux sociaux ont été affectés par des pirates informatiques et nous nous efforçons actuellement de régler ce problème le plus rapidement possible". Ce samedi à 2h du matin, le site est toujours inaccessible..

Hier, si on se connectait sur l'un des blogs du site du journal en fin de matinée, le message "l'Armée électronique syrienne était là" apparaissait à l'écran. A 12 h 40, un message apparemment posté par les pirates sur l'un des comptes Twitter du journal, "FT Technology News", accusait le Front Al-Nusra, une organisation islamiste liée à Al-Qaida en Syrie, d'avoir "exécuté des citoyens innocents". Ce message renvoyait vers une vidéo sur YouTube où l'on pouvait voir des hommes cagoulés et attachés, abattus d'une balle dans la tête par des individus masqués. Ce compte a rapidement été fermé.




Dans la même rubrique :
< >