techredac
 

La technologie NEC pour repérer les contrefaçons


Rédigé le Samedi 6 Décembre 2014 à 10:38
Andrée Navarro


Le groupe japonais NEC a présenté le mois dernier une technologie qui permet, grâce à une photo en gros plan d'une partie d'un objet, de déceler si ce dernier est authentique... ou pas.


Le groupe NEC investit depuis longtemps dans le domaine de la reconnaissance faciale, la reconnaissance de caractères ou d'empreintes digitales. Le groupe japonais a présenté un système permettant d'authentifier un objet dont l'empreinte matérielle a été préalablement enregistrée dans une base de données. Une technologie qui pourra être utilisée pour repérer des contrefaçons ou des objets volés.

Comment ça marche ? La technologie de NEC va scanner les plus petites irrégularités du relief sur la surface d'une partie déterminée de l'objet. Pour le chercheur Rui Ishiyama «Un téléphone doté d'une lentille macro suffit pour voir ce que l’œil humain ne saurait différencier». Cette technologie permet, comme un code barres, de retrouver l'historique et le parcours d'un produit dans un serveur dédié interrogé par le téléphone servant à prendre la photo.

L'emplacement précis à photographier restera bien sûr secret pour déjouer toute tentative de reproduction ou destruction de la partie prouvant que l'objet est une copie ou a été dérobé.

Cette technologie devrait être disponible pour les entreprises courant 2015.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Avril 2019 - 15:36 La première photo d'un trou noir