techredac
 

La plus grosse cyberattaque de tous les temps - ralentissement mondial d'Internet


Rédigé le Mercredi 27 Mars 2013 à 22:34
Andrée Navarro


Selon le New York Times, Internet serait en ébullition. Un différend entre Spamhaus un groupe de lutte anti-spam, et Cyberbunker, un hébergeur néerlandais, a déclenché le 18 mars une attaque en déni de service provoquant un ralentissement de l’ensemble du réseau mondial.


Cyberattaque
Cyberattaque
L'attaque révélée par le New York Times a commencé le 18 mars, en plein conflit entre l'organisation anti-spam Spamhaus et l'hébergeur néerlandais Cyberbunker qui accepte d'héberger n'importe quel site «à l'exception de pédopornographie et de terrorisme». Cyberbunker a été placé sur la liste noire de SpamHaus, qui l'accuse d'être utilisé par des spammeurs pour inonder l'Internet de pourriels.

Cyberbunker et ses supportes auraient riposté avec le DDoS (Distributed Denial of Service), une attaque en déni de service de 85 Gbps, attaque visant à surcharger les serveurs de la cible afin de la rendre inaccessible au Web. L'attaque a atteint la vitesse encore jamais constatée de 300 milliards de gigabits par seconde.

SpamHaus a pu résister grâce à CloudFlare qui l'a aidé à répartir la charge sur plusieurs réseaux. Des services comme Netflix seraient affectés et l’attaque pourrait se ressentir sur les mails ou les sites bancaires.

« Nos ingénieurs font un énorme travail », a déclaré Steve Linford, patron de Spamhaus. « Ce type d’attaque aurait neutralisé plus ou moins n’importe quel autre site. »

Pour sa part, Sven Olaf Kamphuis, porte-parole de Cyberbunker, a indiqué que « Spamhaus abusait sa position et ne devrait pas être autorisé à décider ce qui va et ne va pas sur Internet ».



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 16:04 Le site en ligne du Grand débat

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure