techredac
 

La Suisse bientôt le coffre-fort numérique du monde


Rédigé le Vendredi 20 Décembre 2013 à 11:40
Andrée Navarro


Depuis les révélations de l'affaire Snowden, les 55 centres de données suisses bénéficient de l'image de sécurité de la Confédération Helvétique qui pourrait devenir le coffre-fort numérique du monde.


Suisse
Suisse
Les révélations d'Edward Snowden sur le système de surveillance informatique américain de la NSA ont montré que des grands groupes comme Facebook, Google, Skype et Yahoo, transmettaient les données de leurs utilisateurs aux services de renseignement. Et alors que l'abandon du secret bancaire met à mal ses traditionnelles activités financières, d'anciens bunkers de l'armée suisse construits sous les Alpes du temps de la Guerre froide, commencent à accueillir des machines qui hébergent les données numériques de toute personne qui souhaite garder un double de ses informations en cas de panne informatique, de tremblement de terre ou d'attaque terroriste.

Selon Christoph Oschwald, un des dirigeants de Mount10, qui propose des centres de données sous les Alpes, appelés Fort Knox et abritant les données du Parlement suisse «comme citoyen européen, je trouve incroyable ce que font les Américains. (..) tout cela est très positif pour nous car cela a triplé notre business dans un laps de temps très court».

Pour Peter Gruter, président de l'association suisse des télécommunications «Dans les autres pays, toutes sortes d'institutions ont accès à ces données, chez nous il faut avoir la permission d'un juge. Ce qui est un grand avantage comparatif par rapport par exemple aux États-Unis».




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 10:40 Apple va modifier ses iPhone en Chine