techredac
 

L'appli DietSensor - le premier coach nutritionnel qui analyse les plats


Rédigé le Dimanche 27 Décembre 2015 à 04:35
Andrée Navarro


DietSensor a conclu un partenariat avec ConsumerPhysics, le créateur du premier capteur moléculaire de poche : SCiO. Cet objet connecté révolutionnaire est basé sur une méthode qui a fait ses preuves, la spectroscopie proche infrarouge.


La base physique de cette méthode d’analyse des matériaux est que chaque type de molécule vibre de manière unique, et ces vibrations interagissent avec la lumière pour créer une signature optique unique. L'objectif d'une application comme DietSensor est de permettre aux personnes suivant un régime de gérer leur alimentation, en surveillant l'apport énergétique pour limiter la prise de poids, de restaurer un équilibre alimentaire ou de surveiller la quantité d'un composant donné par exemple le total de glucides pour les diabétiques. Le problème est qu'il faut en général saisir les aliments manuellement, ainsi que les quantités avalées. La pesée peut être confiée à une balance connectée comme la Terraillon NutriTab, mais la sélection de l'aliment dans une base de données reste complexe, et les mesures approximatives pour les plats faits maison.

DietSensor s'interface avec un spectromètre travaillant dans le proche infrarouge, le SCiO de ConsumerPhysics. L'application analyse directement la composition des plats, sans les identifier. Plus besoin de rechercher l'aliment dans une base de données... Les boissons peuvent aussi être analysées, y compris les mélanges. La quantité ingérée doit être renseignée à la main, mais il est également possible d'utiliser une balance connectée fournie en option.

Comment ça marche ?
le spectromètre analyse la surface d'une zone de quelques centimètres. Le système n'est donc fiable que pour les plats homogènes ; les sandwiches, pot-au-feu, ratatouilles, dont la composition varie énormément d'une cuillerée à l'autre, devront donc faire l'objet d'une saisie manuelle. L'application se basera sur un système de base de données, contenant "plus de 600 000 produits alimentaires" selon l'éditeur.

DietSensor propose également des fonctions d'analyse des habitudes alimentaires, ainsi que des conseils pour équilibrer son alimentation et atteindre les objectifs fixés. L'analyse fournie par le SCiO n'est pourtant pas suffisamment précise pour détecter les produits intégrés à l'état de traces. La qualité d'analyse n'atteindra pas un niveau suffisant pour assurer la sécurité alimentaire : les allergiques ne devront en aucun cas compter sur lui pour détecter les substances à risques.

L'application sera disponible pour iOS et Android, avec une version gratuite (sans spectromètre) et une version payante, dont le tarif n'a pas été révélé et qui sera déclinée en deux offres : l'une inclura la location du spectromètre (avec un engagement de deux ans), l'autre imposera son achat (compter 249 $, les tarifs européens n'ayant pas été indiqués).

Le lancement est prévu pour avril 2016.