techredac
 

L'alerte attentat SAIP abandonnée à partir du 1er juin


Rédigé le Mardi 29 Mai 2018 à 15:45
Andrée Navarro


Deux ans après son lancement en juin 2016, le gouvernement a décidé d'enterrer définitivement l'application mobile SAIP, qui permettait de prévenir la population en cas d'attentat.


Dès le 1er juin prochain, l'application mobile SAIP pour Système d’Alerte et d’Information des Populations, plus connue sous l'appellation "alerte attentat", sera désactivée.

Lancée le 8 juin 2016, au début de l’Euro de football en France, cette application mobile était supposée alerter la population en cas de péril majeur. Malheureusement, elle n'a pas brillé par son efficacité, notamment à l'occasion de plusieurs actes terroristes commis en France, comme par exemple lors de l'attaque au camion sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet 2016. SAIP avait alors mis plus d'une heure avant de déclencher l'alerte. Autre exemple, à Trèbes dans l'Aude, aucune alerte n'avait été émise lors de la prise d'otages dans le Super U.

En août 2017, le sénateur LR Jean-Pierre Vogel avait souligné dans un rapport "Des défaillances nuisant à la fiabilité et à l'ergonomie de l'application subsistent encore aujourd'hui". JP Vogel reprochait d'autre part au système d’alerte de n’être téléchargeable que sur certains smartphones.



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Septembre 2018 - 16:41 CSA - 20 propositions pour s'adapter au numérique

Lundi 10 Septembre 2018 - 14:42 Ou en est-on de la taxation des GAFA ?