techredac
 

JAST - Traquer les extraterrestres avec des neurones artificiels


Rédigé le Jeudi 3 Août 2017 à 10:17
Andrée Navarro


L'algorithme Jast, une technologie unique au monde développée au Cerco, le Centre de recherche cerveau et cognition de Toulouse, pourrait permettre de décoder les messages extraterrestres


L'Américain BrainChip, spécialiste de l'informatique inspirée des neurones biologiques, a signé fin juin un accord de licence exclusif avec le Cerco via la société d'accélération Toulouse Tech Transfer (TTT).
L’algorithme Jast est une des premières méthodes d'intelligence artificielle qui peut être implémenté sur des circuits électroniques peu couteux.

L'algorithme et son implémentation qui bénéficient d'ailleurs chacun d'un brevet depuis le début de l'année, ont fortement impressionné l'Américain BrainChip. Lorsqu'un signal audio, vidéo ou tactile est envoyé à un appareil équipé de Jast et que ce signal n'est que du bruit de fond, l'appareil ne réagit pas. Mais si un élément est répété plusieurs fois dans le signal, les neurones artificiels de Jast s'activent automatiquement et mémorisent l'information.

Il faut savoir que des dizaines de radiotélescopes sont à l'écoute les exoplanètes voisines de la Terre, par exemple les antennes du Square Kilometre Array (SKA) en Afrique du Sud. Le flux de données capté est considérable avec 160 téraoctets par seconde. Jast est capable d'éliminer le bruit de fond et de détecter la répétition d'un motif dans le signal, comme par exemple les codes d'un langage extraterrestre...

La technologie Jast pourrait également permettre aux téléphones portables de reconnaître la voix de leur propriétaire, ou de lire sur les lèvres d'un utilisateur qui parle bas ou qui se trouve dans un environnement bruyant.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Avril 2019 - 15:36 La première photo d'un trou noir