techredac
 

Inde - l'application pour ramener les enfants perdus à leurs parents


Rédigé le Lundi 21 Mai 2018 à 20:15
Andrée Navarro


En Inde, pays qui compte plus d’1,3 milliard d’habitants , plus de cinq enfants sont portés disparus chaque jour. Il est souvent très compliqué voire impossible de retrouver leurs parents. La police de New Delhi expérimente une application de reconnaissance faciale... et ça marche puisque près de 3000 enfants ont pu être identifiés en quatre jours.


Comment identifier ces enfants perdus en Inde, des enfants généralement pauvres qui errent dans les rues surpeuplées ou les gares. Les parents n'ont pas toujours de photo de leur enfant, et s'ils en ont une, elle atterrit dans une base de données avec 240 000 autres noms d'enfants perdus. La police a donc du mal à les retrouver. Plus de 90 000 enfants abandonnés sont recueillis dans différents centres où leur photo est entrée dans cette même base de données. Le problème est de comparer toutes ces informations et faire coïncider deux photos identiques. La reconnaissance faciale permet de faire ce travail en comparant cdes dizaines de traits et détails des visages pour identifier l'enfant recherché.

Comment ça marche ? Il s'agit du même système utilisé par certains smartphones qui se débloquent quand leur propriétaire présente son visage devant la caméra. En Inde, c'est une entreprise portugaise qui a mis gratuitement à disposition de la police de New Delhi, son logiciel de reconnaissance faciale, utilisé habituellement pour le contrôle biométrique aux frontières. Cet outil ne doit être utilisé qu'à ce but humanitaire.

Les officiers l'ont testé sur leur base de données de 45 000 mineurs recueillis dans la capitale, et en quatre jours, ils ont pu retrouver l'identité de près de 3 000 enfants, qu'ils comptent rendre à leurs parents.

Il faut savoir que moins d'un tiers des enfants perdus sont retrouvés et recueillis dans les centres – les autres sont souvent enlevés, forcés de travailler dans des petits ateliers ou prostitués.



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Septembre 2018 - 16:41 CSA - 20 propositions pour s'adapter au numérique

Lundi 10 Septembre 2018 - 14:42 Ou en est-on de la taxation des GAFA ?