techredac
 

Implant files - une base de données recense les dispositifs médicaux défaillants


Rédigé le Samedi 1 Décembre 2018 à 17:43
Andrée Navarro


Une base de données permet de retrouver plus de 70 000 produits rappelés par les fabricants et recense les alertes et informations des autorités de santé.


Le 25 novembre, avec la publication des « Implant Files », le grand public a découvert le scandale des dispositifs médicaux comme les pompes à insuline, les implants mammaires, les pacemakers, etc.. Pilotée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), et menée dans 36 pays par 59 médias, cette enquête dénonce des défaillances au niveau de la réglementation et du suivi des dispositifs médicaux et rapporte un nombre croissant d’incidents partout dans le monde. dispositifs médicaux défectueux, dangereux – voire potentiellement mortels.

La base de données « International Medical Devices Database » recense les produits de plus de 1 100 fabricants ou de leurs filiales, sur la période 1990 /2018. La base permet de retrouver plus de 70 000 produits rappelés par les fabricants et recense les alertes et les informations des autorités de santé dans plus de 11 pays – des éléments qui ne sont pas accessibles dans la majeure partie du monde, et qui seront enrichis au fur et à mesure du développement de l’enquête. Un même produit peut en effet avoir un nom différent et les numéros des modèles, lorsqu’ils existent, peuvent varier selon les pays, si bien qu’il est difficile de suivre au-delà des frontières les dispositifs défaillants.

Les « Implant Files » ont par exemple permis de découvrir que moins de 20 % des pays mettaient à disposition du public les alertes et les rappels de produits de dispositifs médicaux. Et les 250 journalistes des 59 médias partenaires de l’ICIJ ont été confrontés à une certaine résistance des autorités sanitaires pour en obtenir la liste – alors que les États-Unis ont rappelé à eux seuls plus de 2 100 dispositifs médicaux pour des défauts présentant un « risque probable » de provoquer « de graves problèmes de santé ou un décès ». Au Canada, 347 rappels de ce type ont été enregistrés.