techredac
 

Fuite des données : démenti d’Apple et du FBI


Rédigé le Jeudi 6 Septembre 2012 à 02:47
Andrée Navarro


Le groupe Apple a, dans un communiqué diffusé aux médias américains, démenti les accusations portées contre lui par le groupe de hackers AntiSec qui a réussi à dérober 12 millions d'identifiants au FBI, profitant d’une faille de sécurité du système Java de l'un de ses agents.


FBI/APPLE
FBI/APPLE
Selon le communiqué d'Apple fourni à la presse américaine «Le FBI n'a pas demandé ces données à Apple et nous ne les avons pas fournies au FBI ni à aucune autre organisation. Par ailleurs, dans iOS6, nous avons dévoilé un nouveau système amené à remplacer les UDID et nous bannirons bientôt l'emploi des UDID.»

Le FBI a de son côté démenti  les accusations des hackers.


Alors les hackers se sont-ils procuré les identifiants iPhone par un autre biais et accusent-ils injustement le FBI ? Le FBI ne veut-il pas admettre avoir été piraté ? Le feuilleton continue.. Affaire à suivre..




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 10:40 Apple va modifier ses iPhone en Chine