techredac
 

France - le gouvernement débloque 100 millions d'euros pour le Haut-débit pour tous


Rédigé le Jeudi 14 Décembre 2017 à 14:19
Andrée Navarro


Le Premier ministre Édouard Philippe a dévoilé ce 14 décembre à Cahors, le plan de son gouvernement pour que tous les Français aient accès à un "bon haut débit".


Dans le cadre de la deuxième Conférence de territoire sous le quinquennat d'Emmanuel Macron. le Premier ministre Édouard Philippe a dévoilé le plan du gouvernement pour un meilleur accès à un "bon haut débit" internet d'ici 2020 et un très haut débit en 2022 pour les foyers les plus isolés.

100 millions d'euros seront débloqués et cette enveloppe financera un chèque de 150 euros destinés à près d'1,5 million de ménages, les plus isolés géographiquement, pour qu'ils puissent avoir accès à des technologies de très haut débit autres que la fibre optique : boucles radio, satellite, 4G fixe.

L'objectif fixé par Emmanuel Macron en juillet dernier en matière d'Internet fixe est le haut débit pour tous à partir de 2020, soit 8 mégas par seconde que l'on peut représenter par le téléchargement d'un film en une heure, et très haut débit en 2022, soit au moins 30 mégas par seconde.

Pour info, environ 15% des foyers français n'ont pas accès à un débit d'au moins 8 mégas. Hormis les 1,5 millions de foyers en zones très isolées, les 33 millions autres ménages devraient quant à eux avoir accès progressivement d'ici 2022 à la fibre optique, qui monte jusqu'à 100 mégas par seconde. 10 millions de foyers seraient éligibles actuellement. Pour les 19 millions de foyers en zone urbaine ou périurbaine, les plus faciles à raccorder, les opérateurs privés Orange, SFR, Bouygues ou Free font en sorte qu'ils soient éligibles à la fibre d'ici 2020, sous surveillance de l'État.

Concernant les 13 millions de foyers en zone rurale, le gouvernement veut recourir à des opérateurs privés, via des "appels à manifestations d'engagements locaux", avec peu ou pas de subvention publique. Face à la frilosité des opérateurs privés dans beaucoup de zones peu denses, de nombreuses collectivités locales ont déjà lancé ces projets, financés à environ 50% par des fonds publics, dont 3,3 milliards d'euros de l'État, dans le cadre du programme "France Très Haut débit", selon Édouard Philippe.



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 16:04 Le site en ligne du Grand débat

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure