techredac
 

FlightRadar - une appli pour savoir où vont les avions dans le ciel


Rédigé le Mercredi 26 Juillet 2017 à 14:41
Andrée Navarro


Comment savoir un avion a bien décollé et où il se trouve-t-il dans le ciel ? Quand va-t-il atterrir ? Flight radar 24 permet de suivre des avions en vol à travers le monde depuis un ordinateur ou un smartphone.


L'application FlightRadar pour smartphones et tablettes va vous permettre de voir la liste de tous les départs et les arrivées d’un aéroport et le statut de chaque vol, exactement comme sur l’écran du même aéroport. Si vous attendez quelqu'un, cela permet de savoir s’il y a une grève ou un retard. Vous saurez également où se dirigent les avions qui passent au dessus de votre tête...

Comment ça marche ? L'appli fonctionne avec le capteur photo de votre smartphone. Vous pointez votre appareil photo vers le ciel, et un petit pictogramme apparait lorsque que l’application a trouvé dans sa base de données l’avion qui vous intéresse. En cliquant sur le pictogramme, vous pourrez savoir d’où il est parti, quelle est sa destination, mais aussi connaitre son altitude, sa vitesse, la compagnie, l’heure de départ, l’heure d’arrivée, le type d’avion… Vous aurez également le trajet de l’avion sur la carte depuis son départ.

La question qu'on peut se poser est comment ce site peut-il avoir accès à ces données ? Grâce à un système baptisé « Automatic dependent surveillance-broadcast » ou ADS-B. Avant cette technologie, seuls les radars au sol étaient capables de repérer les avions qui aujourd'hui sont capables, grâce aux satellites, de déterminer eux-mêmes leur position. C'est le même principe qu'un GPS de voiture. Et grâce à l'ADS-B, les avions envoient régulièrement leur position par signal radio et peuvent recevoir les données des autres. Ils ne sont donc plus dépendants des systèmes radars au sol ou embarqués.

Cette application est disponible pour IOS et Androïd



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 16:04 Le site en ligne du Grand débat

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure