techredac
 

Facebook devant la Justice pour violation de la vie privée


Rédigé le Vendredi 26 Décembre 2014 à 11:48
Andrée Navarro


Facebook vient d'être débouté d'une demande de retrait de plainte et va devoir faire face à la justice pour avoir analysé les messages privés de ses utilisateurs


Le tribunal d'Oakland, en Californie, a jugé que l'action intentée en 2013 par Matthew Campbell et deux autres personnes, tous  utilisateurs de Facebook,, était justifiée. Le réseau social est accusé de violation de la vie privée de ses utilisateurs qui l'accusent de scanner leurs messages privés pour leur proposer de la publicité ciblée. Il faut savoir que jusqu'en 2012, Facebook permettait l'analyse de la correspondance de ses utilisateurs et le réseau pouvait repérer les liens vers des sites marchands et ainsi adapter ses pubs. Pour le plaignant Matthew Campbell, cette pratique viole l'Electronic Communications Privacy Act, qui protège les communications électroniques privées des Américains.

Mais selon Facebook, cette loi ne serait pas suffisante pour justifier une telle plainte, l'analyse des messages privés de ses utilisateurs faisant partie de ses «pratiques commerciales habituelles», une exception prévue dans l'Electronic Communications Privacy Act et déjà utilisée par d'autres fournisseurs de services en ligne. Par exemple par Gmail, la plateforme d'emails de Google, qui scanne les messages reçus et envoyés afin de proposer des pubs adaptées. Pour le tribunal d'Oakland Facebook «n'a pas donné suffisamment d'explications sur le caractère nécessaire et habituel de la pratique dénoncée».