techredac
 

Europe numérique - la France 16e sur 28


Rédigé le Samedi 27 Février 2016 à 18:26
Andrée Navarro


La Commission européenne vient de publier la nouvelle édition de son indice sur la société et l'économie numérique. On apprend que la France est passée à la 16e place en raison d'une stagnation dans les usages et les réseaux.


Selon l'édition 2016 de l'indice sur la société et l'économie numérique (DESI) de la Commission européenne « Les États membres ont accompli des progrès dans des domaines tels que la connectivité, les compétences numériques ou les services publics ». La Commission note toutefois « un ralentissement » de ces progrès. Comme d'habitude, les pays scandinaves comme le Danemark, les Pays-Bas, la Suède et la Finlande gardent leur place en tête de tableau.

Concernant la connectivité, « 71 % des foyers européens ont accès au haut débit très rapide (au moins 30 Mb/s) contre 62 % l'année dernière ». La Commission estime que « l'UE est en bonne voie pour parvenir à une couverture totale d'ici à 2020 ». Sur les compétences numériques, 45 % des Européens sont dépourvus des basiques, 65 % d'entre eux achètent tout de même en ligne,alors qu'à peine 16 % des PME vendent par ce biais. A noter que l'usage des services publics en ligne n'augmente pas, alors qu'ils sont de plus en plus nombreux.

Pour la première fois, le DESI compare les pays européens aux pays hors Union. En tête du classement mondial le Japon, les États-Unis et la Corée du Sud. Les pays européens n'en seraient pas si loin, et mèneraient la compétition dans certains domaines, comme l'adoption du numérique par les entreprises qui dépasse même le Japon et la Corée du Sud, dans la moyenne ou sous la moyenne européenne. S'agissant de la connectivité, trois pays européens (Danemark, Suisse et Royaume-Uni) ferment le top 5. Sur le capital humain, la Corée du sud est directement suivie par la Suède et la Finlande.

Alors que la France se positionnait à la moitié du classement l'an dernier, elle passe cette année à la 16e place sur 28, en maintenant toutefois son score de 0,51 sur 1. Selon la Commission « La France a perdu sa position en matière de connectivité, de capital humain et de services publics numérique ». Tous les Français ont accès au haut débit (avec 71 % d'abonnés), mais seuls 45 % ont accès au très haut débit, contre 62 % en moyenne en Europe.