techredac
 

États-Unis - Fanny, le nouveau virus informatique de la NSA


Rédigé le Mercredi 18 Février 2015 à 10:52
Andrée Navarro


Fanny, le virus espion serait capable d'infecter des dizaines de milliers d'ordinateurs... C'est ce que vient de révéler Kaspersky, le laboratoire russe de l'éditeur de systèmes de sécurité informatiques


La NSA, l'Agence nationale de sécurité américaine aurait mis au point un virus informatique capable d'infecter des dizaines de milliers d'ordinateurs puisque ce programme d'espionnage est logé dans le disque dur des ordinateurs vendus par des grandes marques. Comme Fanny se duplique sur toutes les machines et les supports branchés au disque dur, la NSA aurait donc les moyens d'espionner tous les utilisateurs des ordinateurs infectés, de dérober des documents et de contrôler à distance une grande partie des ordinateurs de la planète. Parmi les cibles de l'Agence américaine NSA, on trouve des banques, des médias et des activités islamistes, des chercheurs en nucléaire ou des sociétés du secteur de l'énergie et des télécommunications. Près d'une trentaine de pays auraient été victimes de Fanny, parmi lesquels le Pakistan, la Chine, le Mali, la Syrie, le Yémen, l'Iran ou la Russie.

Selon Kaspersky, Fanny aurait été mis en place en 2001, après les attentats du 11 Septembre. Les fabricants de disques durs Western Digital, Seagate, Toshiba, ou IBM affirment ne pas avoir connaissance de ce programme d'espionnage et ne comprennent pas comment l'agence américaine a pu accéder aux systèmes de ses produits.



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 16:04 Le site en ligne du Grand débat

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure