techredac
 

Etats-Unis - Facebook bannit des extrémistes dangereux


Rédigé le Vendredi 3 Mai 2019 à 10:34
Andrée Navarro



Facebook a lancé le 2 mai une nouvelle offensive contre des figures connues pour leurs discours extrémistes, violents, antisémites, racistes ou complotistes, parmi lesquels Louis Farrakhan, leader de l’organisation « Nation of Islam », et Alex Jones, fondateur du site « Infowars ».

« Nous avons toujours interdit les individus ou organisations qui promeuvent ou se livrent à la violence et la haine, quelle que soit l’idéologie », a indiqué Facebook. Le réseau social a supprimé définitivement comptes et contenus liés à six personnalités et au site « Infowars », estimant qu’ils entraient dans sa catégorie « individus et organismes dangereux ». Ces décisions sont également valables pour Instagram.

La catégorie « individus et organismes dangereux » de Facebook est ainsi définie en français: «afin d’éviter et d’empêcher toute nuisance et tout danger dans le monde réel, les organisations ou individus impliqués dans les activités suivantes ne sont pas les bienvenus sur Facebook: les activités terroristes, la haine organisée, les meurtres de masse ou en série, la traite des personnes, la violence ou les activités criminelles organisées ».