techredac
 

Des chercheurs décryptent le génome du petit pois


Rédigé le Jeudi 5 Septembre 2019 à 16:36
Andrée Navarro



C'est une grande première... huit équipes de chercheurs internationaux pilotées par l'INRA ont réussi à décrypter le génome du petit pois, ouvrant ainsi des perspectives pour l'alimentation de la planète, la transition agricole et la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour les généticiens du monde entier, le Pisum savitum, une légumineuse plus connue sous le nom de petit pois, est une espèce fétiche. Pourquoi ? C'est sur un pois que le moine Gregor Mendel le père de la génétique moderne, s'était appuyé en 1866 pour déterminer les premières lois de l'hérédité.

Pour reconstituer la séquence de son génome, "il a fallu ordonner plusieurs milliards de courtes séquences d'ADN", a indiqué à l'AFP Judith Burstin de l'INRA-Dijon, qui a coordonné l'article publié dans la revue Nature Genetics, par et avec Jonathan Kreplak (Inra) et Mohammed-Amin Madoui (CEA-CNRS).

Le premier séquençage du génome d'une plante a eu lieu en 2000, ensuite celui du blé en 2018. Celui du pois a pris plus de temps car "il s'agit d'un "génome très volumineux et très complexe, avec beaucoup de petites séquences qui se répètent".

Deux équipes françaises, de l'INRA, l'Institut national de la recherche agronomique et du CEA, le Commissariat à l’Énergie Atomique ont travaillé sur le sujet depuis 2013, ainsi que deux équipes tchèques, deux australiennes, une américaine, une canadienne et un chercheur néo-zélandais. A souligner également l'aide de financements privés, émanant notamment du groupe agroalimentaire français Avril, spécialisé dans les oléagineux et légumineuses.





Nouveau commentaire :