techredac
 

Cuba s’ouvre enfin à Internet


Rédigé le Jeudi 6 Juin 2013 à 11:22
Andrée Navarro


118 salles de navigation Internet ont été ouvertes il y a deux jours par les autorités cubaines dans un pays où les connexions à domicile sont extrêmement rares…


Internet à Cuba
Internet à Cuba
Depuis vingt ans, les autorités cubaines ont réservé l'accès à Internet à un «usage social»: dans les universités, dans le secteur de la santé ou les administrations. Les Cubains ont commencé il y a deux jours à fréquenter les 118 nouvelles «salles de navigation» Internet ouvertes par les autorités. Mais il faut compter 4,5 dollars de l’heure pour surfer, un tarif extrêmement élevé dans un pays où le salaire moyen est officiellement de 20 dollars par mois.

La salle de navigation ouverte au pied du gratte-ciel Focsa de La Havane compte neuf ordinateurs connectés à 2 mégabits, une vitesse exceptionnelle pour Cuba. Les internautes consultent Twitter ou Facebook, lisent des journaux étrangers - alors que la presse internationale est totalement absente de Cuba- et regardent des vidéos sur YouTube.

Pour accéder à une salle de navigation, il faut donner sa carte d'identité pour prendre soit un abonnement permanent, soit uniquement acheter une carte d'accès, en prouvant aussi son identité. Une fois connecté, l’internaute jouit d’une totale liberté. Aucune censure, même à l'égard des sites de médias anticastristes de Miami.

Jusqu'alors le seul accès public à Internet pour les Cubains passait par les grands hôtels. Des connexions lentes et chères (7 à 10 dollars de l'heure).