techredac
 

Chine - faux posts et commentaires en faveur du gouvernement


Rédigé le Dimanche 22 Mai 2016 à 15:47
Andrée Navarro



En Chine, 488 millions de faux posts et commentaires en faveur du régime sont mis en ligne chaque année sur les sites gouvernementaux, les blogs, les forums et les réseaux sociaux dans le but de tuer les débats avec des banalités plutôt que les enflammer.


Des «commentateurs internet» sont payés par le gouvernement chinois pour diffuser des messages de propagande. En Chine on les appelle le «parti des 50 centimes», car ils seraient payés 50 centimes de yuan par post soit l'équivalent de 0,07 euro. C'est ce que révèle une récente étude de Harvard réalisée grâce à une fuite de mails venant du Centre d'information internet de la province de Jiangxi. 488 millions de faux posts seraient mis en ligne chaque année en Chine sur les sites gouvernementaux, les blogs, les forums et les réseaux sociaux.

Ces "commentateurs internet" rémunérés sont officiellement des citoyens lambda qui soit disant partagent librement leurs opinions. Ils ne diffusent aucun message agressif contre les opposants réformistes et n'interviennent que très rarement concernant les critiques du régime. Le but est avant tout d'inonder internet de commentaires pro-régime, mais sans controverse.

Pour les auteurs de l'étude, «le gouvernement chinois invente des posts de médias sociaux pour distraire les gens». La plupart du temps il s'agit de banalités comme «nous devons tous travailler plus dur et être indépendants» ou «nous espérons que le gouvernement central nous soutiendra encore plus».

La majorité de ces intervenants seraient en fait des fonctionnaires qui postent des messages en plus de leurs activités normales. Leur mission est officiellement décrite comme le «management de l'orientation de l'opinion publique». Cette approche est une alternative à la censure et les auteurs de l'étude parlent même de «censure à l'envers» afin de réduire l'influence des critiques.