techredac
 

Chili - le métro de Santiago va rouler au solaire et à l'éolien


Rédigé le Samedi 4 Juin 2016 à 00:08
Andrée Navarro


C'est une première mondiale.... Michelle Bachelet, présidente du Chili, a annoncé que le métro de Santiago roulerait bientôt grâce à l’énergie solaire et à l’éolien.


L’objectif des autorités chiliennes est de porter dès 2018 à 60% la part des énergies renouvelables alimentant le métro de Santiago, la capitale du Chili, qui compte 5 lignes, 108 stations, 110 km de rails et embarque quotidiennement 2,5 millions de passagers. Pour atteindre cet objectif, les ingénieurs vont faire appel à deux sources propres et illimitées : le soleil et le vent. Le désert d’Atacama va accueillir deux nouvelles centrales. Pelicano, une centrale photovoltaïque qui produira 42% de l’énergie nécessaire au métro, et San Juan, un parc éolien qui, lui fournira 18% de l’énergie totale. Le métro de Santiago sera ainsi le premier du monde à rouler majoritairement grâce aux énergies vertes.

Selon Michelle Bachelet, la Présidente du Chili « Les plus de 2,5 millions de passagers qui utilisent chaque jour le métro vont pouvoir voyager à bord d’un moyen de transport qui protège la planète, qui réduit notre empreinte carbone et qui rend possible un avenir soutenable pour tous. »

Le coût global de cet investissement serait de 500 millions d’euros. Pour Michelle Bachelet, l’alimentation du métro de Santiago en énergie propre permettra de faire diminuer les émissions de gaz carbonique de 130 000 tonnes par an. « Nous entrons aujourd’hui dans ce futur de l’humanité qui a une conscience environnementale et dans ce futur du transport qui ne pollue pas. C’est une grande opportunité pour que notre capitale et notre pays se placent en première ligne du développement. »

L'objectif du Chili est de produire 70% de toute son électricité à partir d’énergies renouvelables dès 2050.