techredac
 

Cern - le mystère du boson de Higgs serait résolu


Rédigé le Vendredi 15 Mars 2013 à 04:34
Andrée Navarro


Le Cern a annoncé hier jeudi que les dernières analyses de la particule découverte l'été dernier dans ses laboratoires "indiquent fortement" qu'il s'agit d'un boson de Higgs.


Simulation d'une collision dans le LHC avec apparition d'un boson se désintégrant en deux photons / AFP / CERN
Simulation d'une collision dans le LHC avec apparition d'un boson se désintégrant en deux photons / AFP / CERN
Les Grecs se posaient déjà la question.. de quoi est composée la matière et quelles sont ses propriétés… Ils ont imaginé que la nature qui les entourait était composée de grains de matière invisible qui donnent à la matière sa forme, son poids, sa masse, sa résistance... Depuis l'époque grecque on a découvert que les atomes sont composés de particules et que certaines d'entre elles sont composites. On sait également que si une particule a une masse, elle le doit aux propriétés d’un tout petit bout de matière qu’on a eu bien du mal à identifier.. 

Grâce aux détecteurs ATLAS et CMS installés au cœur du LHC de nève, le fameux grand accélérateur de particules, deux expériences menées conjointement pour tenter de résoudre l’un des grands mystères de l’univers : pourquoi la matière a-t-elle une masse ?

Depuis juillet dernier, les physiciens du Cern, l'organisation européenne pour la recherche nucléaire, ont analysé deux fois et demie plus de données que ce qui était disponible il y a 8 mois. A l'occasion des Rencontres de Moriond en Italie, la première conférence de physique majeure de l'année, les chercheurs ont présenté les derniers résultats de leurs travaux.

Selon Joe Incandela, porte-parole de CMS "Les résultats préliminaires portant sur l'ensemble des données 2012 sont magnifiques, et pour moi, il est clair que nous avons affaire à un boson de Higgs, même si nous sommes encore loin de savoir de quelle sorte de boson de Higgs il s'agit".

Comment identifier formellement un boson de Higgs ? L'identification  passe par une analyse détaillée de ses propriétés quantiques et de la façon dont elle interagit avec d'autres particules. Dans le modèle standard définissant la structure fondamentale de la matière, le boson de Higgs est supposé avoir comme propriété un spin nul, et sa parité, c'est-à-dire la façon dont se comporte son image miroir, doit être positive. CMS et ATLAS ont comparé plusieurs hypothèses concernant les possibles combinaisons spin-parité de la nouvelle particule. "Tous les éléments disponibles vont dans le sens d'un spin nul et d'une parité positive", a souligné l'e Cern.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 20:11 Doctolib lance sa plateforme de téléconsultation