techredac
 

Cash back - bientôt le retrait d’argent chez les commerçants en France


Rédigé le Vendredi 3 Août 2018 à 15:42
Andrée Navarro


On aura bientôt en France la possibilité d'obtenir des espèces chez un commerçant lorsqu’on paie avec sa carte bancaire. C’est déjà possible en Allemagne, au Royaume-Uni ou en Belgique. Un service extrêmement utile dans les zones rurales où les distributeurs sont rares voire inexistants.


Adopté le 25 juillet par le Parlement, le texte de loi autorisant le cash back est une transposition de la directive européenne sur les services de paiement, dite DSP2, offrant aux commerçants la possibilité de proposer ce service à leurs clients.

Comment ça marche le cash back ? Vous faites vos courses dans un magasin, supermarché ou boucher du coin. Vous en avez pour 40 euros. Vous pourrez payer 100 euros afin d’en récupérer 60 en liquide. En Belgique, de 5 à 6 % des transactions par carte s’accompagneraient d’une demande de cash back. En Allemagne, cette pratique s’est développée à travers le réseau des stations-service pour raison de sécurité. En effet, distribuer régulièrement de l’argent liquide leur permet d’en stocker moins en caisse.

Les Français utilisent moins de liquide que leurs voisins. Quand un Allemand retire à un distributeur 200 euros, le Français ne dépasse pas 90 euros. Selon la Banque centrale européenne, le cash back représente 2 % des montants en argent liquide retirés en Europe, avec des sommes moyennes retirées de l’ordre de 15 euros.

Le décret d’application de cette loi est attendu en France pour l’automne. D'ici là, il faut préciser le montant minimal de l’achat permettant de retirer des espèces, ainsi que le montant maximal pouvant être retiré (une fourchette de 100 à 150 euros a été évoquée lors des débats au Sénat).

Seuls les commerçants qui le souhaitent pratiqueront le cash back, il n’y aura pas d’obligation. Jusqu'alors seuls les établissements de crédit étaient autorisés à distribuer des services de paiement, et donc à délivrer des espèces. Pour Serge Maitre, président de l’association française des usagers des banque « C’est la fin d’un monopole des banques ».




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 18:53 Lancement de Google Pay en France le 11 décembre