techredac
 

CES 2016 - la start-up française Holî dévoile Bonjour le réveil intelligent


Rédigé le Dimanche 10 Janvier 2016 à 04:39
Andrée Navarro


La petite start-up française Holî fait cette année partie de délégation française présente au CES. Elle s'est fait remarquer au Salon de Las Vegas avec un réveil connecté baptisé Bonjour.


La start-up française Holî a été créée en 2012. Elle s'est déjà distinguée avec un produit connecté dédié au sommeil : le SleepCompanion, une ampoule à LEDs censée aider à se détendre et à s'endormir.

Au CES de Las Vegas, Holî a dévoilé son réveil Bonjour, un appareil qui dispose déjà de fonctionnalités, mais l’entreprise aimerait que des développeurs l’enrichissent avec des applications inédites ou insolites.

Selon Grégoire Gérard, le patron et cofondateur d’Holî : « C’est un réveil de nouvelle génération, qui embarque une intelligence artificielle » (...) « Il existe déjà des réveils lumineux qui s’adaptent aux cycles du sommeil. Nous voulons aller encore plus loin ; Nous voulons faire de Bonjour plus qu’un réveil: l’assistant du matin ».

Bonjour d’Holî sera capable de prendre en compte les conditions du réveil en fonction de paramètres qui changent constamment. C'est-à-dire qu'il va vous réveiller de façon différente si vous êtes en vacances, s’il y a des embouteillages sur votre trajet, si vous avez une réunion importante, etc. Le réveil qui peut délivrer des notifications, s'adaptera au contexte et par voie de conséquence votre état d’esprit de la journée n’en sera que meilleur.

Le réveil connecté Bonjour est compatible avec d’autres objets connectés de la maison comme les thermostats de Netatmo ou de Nest , afin de pouvoir contrôler des fonctions depuis son lit. Ce réveil intelligent pourra réguler la température des pièces en fonction de l’heure à laquelle vous vous levez. Ce réveil pourra parler et régler la luminosité des ampoules connectées SleepCompanion que la start-up a présentées il y a quelques mois.

Le PDG d'Holî a fait savoir qu’il allait lancer une campagne de financement participatif (KickStarter) : « Nous n’allons pas seulement chercher à lever de fonds, mais aussi à tester, voir à générer, des idées ». (...) « et nous avons désormais suffisamment d’expérience pour garantir que notre produit sortira, quoiqu’il arrive, en septembre 2016 au plus tard ». Affaire à suivre...




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 10:40 Apple va modifier ses iPhone en Chine