techredac
 

Berenson - le robot du Musée du Quai Branly à Paris


Rédigé le Lundi 29 Février 2016 à 02:04
Andrée Navarro


Dans le cadre de l'Expostion Persona étrangement humain, le robot Berenson, (ce nom et un clin d’œil à un historien de l’art américain), chapeau melon, pardessus gris et écharpe beige, se déplace dans les allées de la galerie du Quai Branly à Paris, à la rencontre des visiteurs et des œuvres. Exposition jusqu'au 13 novembre 2016.


Pour rencontrer le robot Berenson, rendez-vous à l’exposition «Persona, étrangement humain» musée du Quai Branly jusqu’au 13 novembre 2016. Berenson a été développé en 2011 par Philippe Gaussier et Denis Vidal, respectivement ingénieur en robotique et anthropologue.

Comment l’inanimé devient-il animé ? Comment l’homme instaure-t-il une relation insolite ou intime avec des objets ? Un groupe d’anthropologues s’est penché sur ces questions, à l’heure où notre conception de l’humain vacille et que ses frontières ne cessent d’être repoussées.


Berenson ne parle pas mais est capable de juger s’il aime une œuvre ou non. Les visiteurs doivent donner leur avis sur différents objets. «Si nous sourions au robot tout en présentant un objet neutre, il va apprendre à l’associer à une valeur positive. A l’inverse, si nous faisons une expression de colère, le robot va plutôt éviter l’objet», explique Philippe Gaussier. Avec ces informations, le robot, doté de neurones artificiels, peut ensuite montrer à d'autres visiteurs les œuvres qu’il préfère en utilisant des signaux non verbaux comme l’orientation du regard et les expressions de la bouche . S’il détecte chez les nouveaux objets des traits qu’il a appris à aimer, alors il s’approche en souriant. Inversement s’il détecte des similitudes avec des œuvres qu’il a appris à considérer comme moins plaisantes ou intéressantes, il s’éloigne en faisant la moue , explique Denis Vidal.
Avec Berenson, les chercheurs tentent de percer la complexité des modes d’apprentissage de l’esthétique par la robotique.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Avril 2019 - 15:36 La première photo d'un trou noir