techredac
 

Attaque informatique indirecte de sites de presse français


Rédigé le Jeudi 11 Mai 2017 à 00:46
Andrée Navarro


Mercredi 10 mai en milieu d'après-midi, une partie des sites internet de médias français parmi lesquel Le Monde, Le Figaro, Le Parisien ou L'Equipe ont été indisponibles pendant une heure. La panne provenait du piratage de serveurs de Cedexis, une entreprise française chargée de fluidifier la navigation sur les sites et applications mobiles de ses clients.


L'entreprise française Cedexis, spécialisée dans la distribution de contenu, dispose de 106 centres de données répartis dans le monde et regroupés en cinq principaux réseaux. Trois d'entre eux ont subi le 9 mai après-midi une attaque par "déni de service" (DDOS), une attaque qui consiste à envoyer un grand nombre de requêtes simultanément à un site internet ou à un serveur, par le biais d'ordinateurs infectés par des virus malveillants.

Sur Twitter, Cedexis a confirmé une attaque "puissante" et Ryan Windham le PDG de la société dans un mail à Reuters. a précisé qu'elle avait "provoqué une panne partielle mais importante, qui a affecté beaucoup de nos clients."

A noter que les sites d'Accor ou de LVMH ont également été perturbés. L'action n'a encore pas été revendiquée.