techredac
 

Angola – les NTIC au service des langues nationales


Rédigé le Mardi 21 Janvier 2014 à 09:28
Andrée Navarro


Comment préserver le patrimoine linguistique de l'Angola ? Ce pays dont 30 % de la population soit 8,5 millions de personnes parlent les langues nationales, a opté pour les nouvelles technologies.


 En Angola, où le portugais est la langue officielle,  on parle également le français et six langues nationales , sans compter cinquante dialectes. Depuis 2013, des sites Internet ont été créés comme la plateforme gratuite Evalina, ou le site d'argot Kallun. On peut également citer Ngola Yetu Dictionary qui explique et traduit en ligne les langues nationales angolaises.

Entre 2004 et 2010, une expérience a été menée pour introduire sept langues nationales dans certaines écoles et en 2013, le ministère de l'Éducation a prévu d'étendre l'apprentissage des langues nationales à toutes les écoles primaires. Un projet de loi devrait également voir le jour sur le statut des langues nationales en Angola pour « promouvoir l'inclusion sociale et renforcer l'unité dans la diversité ethnolinguistique.»



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 16:04 Le site en ligne du Grand débat

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure