techredac
 

Alim'confiance - l'application pour consulter les contrôles sanitaires des restaurants


Rédigé le Mercredi 5 Avril 2017 à 10:19
Andrée Navarro


Le ministère de l'Agriculture a lancé Alim'confiance, une application et un site internet pour consulter les contrôles sanitaires de restaurants, supermarchés ou encore cantines dans toute la France.


Disponible depuis le 3 avril sur les boutiques en ligne iOS et Android, l'application Alim'confiance entre dans le cadre de la loi d'Avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt du 13 octobre 2014. Le message du ministère de l'Agriculture est clair : "Améliorer la confiance du consommateur". Avec l'application et le site Alim'confiance il est maintenant possible de consulter les contrôles sanitaires des restaurants, des cantines ou encore des métiers de bouche dans tout l'Hexagone.

Alim'confiance publie les contrôles sanitaires réalisés par l’État sur l'ensemble de la chaîne alimentaire : établissements de remise directe (restaurants, métiers de bouche, distributeurs...), ateliers de productions et transformation des denrées animales ou d'origine animale (lait, œufs...), la restauration collective, les abattoirs... Ce système d'évaluation permet d'indiquer le "niveau global" de propreté de l'établissement concerné, comme la "propreté des locaux et du matériel, l'hygiène du personnel et des manipulations, le respect de la chaîne du froid", énumère le site du ministère de l'Agriculture.

Environ 1.500 résultats sont actuellement disponibles sur Alim'confiance - correspondant aux contrôles effectués depuis le 1er mars 2017. Il faut savoir qu'en France 55.000 contrôles sont réalisés chaque année

Comment ça marche ? Le site internet et l'application se présentent sous forme de carte interactive de la France. On sélectionne les établissements par leur adresse ou leur nom. L'évaluation du contrôle sanitaire apparaît sous forme de smiley pour une vulgarisation du contenu des contrôles sanitaires. Quatre stades sont disponibles :

"Très satisfaisant" et "satisfaisant" : ces établissements peuvent présenter des "non conformités mineures".

"A améliorer" : cette évaluation se traduit par une mise en demeure avec l'obligation de procéder à "des mesures correctives dans un délai fixé".

"A corriger de manière urgente" : cette dernière note est la seule susceptible "de mettre en danger la santé du consommateur", selon le site du ministère. Elle peut entraîner une fermeture administrative de l'établissement.

En Europe, huit pays rendent déjà publics les résultats de leurs contrôles sanitaires : Royaume-Uni, Belgique, Danemark, Finlande, Irlande, Lituanie, Norvège et Pays-Bas.



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 16:04 Le site en ligne du Grand débat

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure