techredac
 

Acquitté après avoir piraté la Banque de France


Rédigé le Dimanche 23 Septembre 2012 à 08:46
Andrée Navarro


Accusé d'avoir bloqué en 2008 durant deux jours le système informatique de la Banque de France, un internaute a été acquitté.


Banque de France
Banque de France
Les faits remontent à 2008 et cette affaire pour le moins curieuse a été jugée par le tribunal correctionnel de Rennes.. Un internaute avait réussi à bloquer le site supposé être sécurisé de la Banque de France. Le prévenu n’est pourtant pas un as de l’informatique, ni même un hacker en herbe.. Passant une bonne partie de son temps sur les forums Internet, cet internaute a juste pianoté sur son clavier d’ordinateur pour bloquer le site «sécurisé» de la Banque de France.


Comment est-ce possible ?? Selon son avocate l’accusé avait découvert par hasard des «numéros téléphoniques passerelles» permettant de contourner les numéros surtaxés,. «Un beau jour, en utilisant le système de téléphonie par internet Skype, il s'est ainsi retrouvé, sans le savoir, à la Banque de France. A l’autre bout du fil, une voix automatique lui demande d’introduire le code d'accès. il a rentré 1 2 3 4 5 6 et c'était le bon», relate la femme de loi.


Cette intrusion a bloqué durant 48 heures le service de surendettement de la Banque de France, qui a porté plainte, déclenchant ainsi une enquête internationale. La brigade d’enquête sur les fraudes informatiques et financières a même été saisie. Il a fallu attendre 2010 pour que l'internaute qui «avait donné ses vraies coordonnées sur Skype et ne se doutait de rien, soit identifié et interpellé à son domicile», selon l'avocate. Après avoir saisi l’ordinateur du suspect, les enquêteurs ont réalisé qu’ils n’avaient pas affaire à un hacker. Jugé cette semaine à Rennes, le prévenu a été acquitté.


Le Ministère public avait requis 70 heures de travail d'intérêt général. Dans sa plaidoirie, l’avocate de l’accusé avait notamment ironisé en soulignant pertinemment qu’«un enfant de 10 ans aurait pu pirater la Banque de France».



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 12 Janvier 2019 - 18:57 Chine - renforcement de la censure