techredac
 

8 mars Journée de la Femme - appels à cesser le travail à 15H40


Rédigé le Jeudi 8 Mars 2018 à 12:04
Andrée Navarro



Associations féministes et représentants de syndicats ont appelé à se mobiliser le 8 mars, à partir de 15H40, pour marquer la persistance des inégalités professionnelles et faire de la journée des droits des femmes "une lutte collective", et non pas "une fête".

Pour Véronique Séhier, coprésidente du Planning familial, membre du collectif baptisé 8mars15H40 "Le 8 mars n'est pas la journée de la femme, ce n'est pas une fête. C'est une journée de lutte pour toutes". 29 syndicats, associations féministes ou représentants d'étudiants, de nombreuses mobilisations sont organisées dans toute la France pour le 8 mars, y compris dans des entreprises ou des universités.

Une consultation en ligne a été lancée sur le site 8mars15h40.fr pour recueillir des témoignages sur les violences subies au travail. En 2 semaines, près de 2.700 personnes, essentiellement des femmes, ont répondu: 2.311 disent avoir été victime ou témoin de sexisme sur leur lieu de travail (88%), 1.604 de harcèlement sexuel (61%), 800 d'agression sexuelles (soit 30%) et 56 de viol (soit 2,1%). 51,5% d'entre elles estiment que ces violences ont eu un impact négatif sur leur emploi ou leur carrière.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 18:53 Lancement de Google Pay en France le 11 décembre