techredac
 

Travail - La surveillance des mails privés sanctionnée par les juges européens


Rédigé le Mardi 5 Septembre 2017 à 15:49
Andrée Navarro


La décision de la CEDH, la Cour Européenne des Droits de l'Homme, sanctionnant l'utilisation de courriels privés dans le cadre d'un licenciement, était très attendue puisqu'elle fera jurisprudence dans les 47 États membres du Conseil de l'Europe.


Jusqu'où un employeur peut-il aller dans la surveillance d'Internet? C'est à cette question que viennent de répondre aujourd'hui les 17 juges de la Grande Chambre, l'instance suprême de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) de Strasbourg.

La CEDH a donné en partie raison à un ingénieur roumain qui avait été licencié pour avoir utilisé sa messagerie professionnelle à des fins personnelles. Les juges européens ont jugé que le droit à la vie privée de Bogdan Mihai Barbulescu , n’avait pas été respecté.

Les États membres du Conseil de l’Europe ayant des approches très différentes en matière de protection des salariés contre la surveillance, cette décision était particulièrement attendue par les différents syndicats européens.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 15:20 Thaïlande - le gilet intelligent pour chiens errants