techredac
 

Enquête du FBI sur une vente de matériel américain à l’Iran via une société chinoise


Rédigé le Samedi 14 Juillet 2012 à 02:48
Andrée Navarro


Selon le site The Smoking Gun, le FBI a ouvert une enquête visant une entreprise chinoise de télécommunications soupçonnée d'avoir vendu du matériel informatique américain à la principale société de télécoms iranienne, une pratique qui viole l'embargo dont l'Iran fait l'objet.


Enquête du FBI sur une vente de matériel américain à l’Iran via une société chinoise
La société chinoise ZTE, 4ème vendeur mondial de téléphones mobiles, avait vendu pour 130 millions de dollars à la compagnie iranienne des télécommunications, contrôlée en partie par le gouvernement, un système permettant de surveiller Internet et les réseaux de téléphonie mobile.


ZTE a ainsi envoyé à l'Iran du matériel américain, après l'avoir elle-même acheté à des entreprises comme Microsoft, Oracle, Hewlett-Packard, Dell ou encore Cisco. Ces compagnies ont déclaré n'avoir jamais eu connaissance des liens entre ZTE et l'Iran.


The Smoking Gun publie plusieurs pages d'un document du FBI dans lequel l'avocat, Ashley Kyle Yablon, déclare à deux agents du FBI que des dirigeants de ZTE ont évoqué la destruction de documents, la modification de documents commerciaux et des mensonges délibérés visant à faire échouer des investigations du département du Commerce américain.