techredac
 

Brésil :quand des prisonniers pédalent pour éclairer leur région


Rédigé le Mardi 10 Juillet 2012 à 15:15
Andrée Navarro


Ca se passe dans la ville de Santa Rita do Sapucaí au Brésil. Les détenus peuvent choisir de réduire leurs peines en participant à une activité originale et durable, à savoir pédaler pour générer de l’énergie électrique et ainsi contribuer à l’éclairage de la région.


Prison de Santa Rita do Sapucaí
Prison de Santa Rita do Sapucaí
C’est le juge de la ville de Santa Rita do Sapucaí au Brésil qui a eu l’idée de faire pédaler les prisonniers. José Henrique Mallmann s’est inspiré des salles de gym américaines qui réutilisent l’énergie dépensée sur les vélos. Dans cette prison du Brésil, on compte seulement deux vélos en fonctionnement sur lesquels les détenus pédalent toute la journée. Ils produisent ainsi suffisamment d’énergie pour alimenter six lampes et éclairer une des places de la ville.


Les deux vélos sont installés dans un patio et un appareil placé sur le guidon indique la fin de l’exercice. L’idée est d’atteindre dix vélos minimum dans la prison pour générer suffisamment d’énergie pour éclairer toute une avenue.


Mais qu’en pensent les intéressés ? Après réflexion, les détenus ont finalement adhéré à cette idée qui présente un double avantage : garder la forme et obtenir des remises de peines. Le deal est simple : 16 heures pédalées sont équivalentes à un jour de remise de peine.


Gilson Rafael Silva, le directeur de la prison a déclaré « Ils se sentent utiles en pédalant. Ils gagnent des jours de remise de peine et ils produisent de l’énergie, une énergie propre. Aujourd’hui on parle beaucoup de développement durable ».




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Septembre 2017 - 15:07 Apple dévoile l'iPhone 8 et l'iPhone 8 Plus

Mardi 12 Septembre 2017 - 11:21 Cozmo le robot intelligent pour enfants - vidéo